vendredi 29 mai 2015

Hegel, la religion et la politique | Hegel, Religion and Politics



Appel de communications
Hegel, la religion et la politique 
Enjeux et actualité


Dans la préface à la Phénoménologie de l’esprit (1807), G. W. F. Hegel soulignait que son époque était en proie à de profondes transformations qui touchaient l’ensemble des institutions en lesquelles s’étaient incarnés, jusqu’à ce moment, les croyances, les principes et, plus généralement, « la conception du monde » (Weltanschauung) propres à l’Occident. Parmi ces transformations, celles que subissaient la religion et la politique lui paraissaient revêtir une importance toute particulière. Aussi n’est-il pas surprenant que de ses premiers écrits théologiques de jeunesses jusqu’à ses travaux systématiques de la maturité, en passant par la Phénoménologie de l’esprit, Hegel se soit maintes fois intéressé aux bouleversements qui affectaient la façon dont ses contemporains comprenaient les rapports entre l’Église et l’État, le sacré et le profane, le divin et l’humain.

Il s’est certes écoulé un peu plus de deux siècles depuis que Hegel a entrepris de rendre compte des transformations politiques et religieuses qui, dans le prolongement de la Révolution française, ont secoué l’Europe. Cependant, depuis quelques décennies plusieurs penseurs et philosophes plaident en faveur d’une « relecture » et d’une interprétation à nouveaux frais des volets politiques et religieux de la philosophie hégélienne. En effet, si pendant un certain temps, la pensée religieuse et politique de Hegel semblait avoir été « dépassée » par le marxisme ou par le libéralisme politique, nombre de penseurs contemporains soutiennent plutôt qu’elle contient des ressources conceptuelles permettent de mieux comprendre la complexité des diverses transformations qui, dans le monde actuel, affectent les rapports entre la religion et la politique.

Ce colloque intitulé Hegel, la religion et la politique : enjeux et actualité est organisé par le Centre de recherche en éthique publique et gouvernance de l’Université Saint-Paul et aura lieu les 15 et 16 avril, 2016 à l’Université Saint-Paul (Ottawa, Ontario). Les organisateurs sollicitent des communications (en français ou en anglais) qui portent sur différents aspects reliés à ce thème. Les personnes intéressées sont priées d’envoyer un résumé d’environ 300 mots (accompagné d’un court CV) avant le 31 décembre, 2015 aux professeurs Martin Thibodeau (mthibodeau@ustpaul.ca) et Sophie Cloutier (scloutier@ustpaul.ca). Les personnes sélectionnées (15 janvier, 2016) devront envoyer le texte complet de leur communication avant le 15 mars, 2016. Les propositions retenues feront l’objet d’une communication de 30 minutes.


Source : Wikipedia


Call for Papers
Hegel, Religion and Politics
Issues and Actuality


In the preface to the Phenomenology of Spirit (1807), G.W. F. Hegel stresses that his time is one of deep transformations affecting the very principles, beliefs and, more generally, the “worldview” (Weltanschauung) which have shaped the whole set of institutions constituting the Western world. Among those transformations, the ones altering religion and politics appeared to him as crucially important. It is therefore no surprise that, from his early theological writings to his late systematic works, Hegel wrote extensively about the disruptions that were profoundly transforming the manner in which his contemporaries understood the relationship between church and state, the divine and the human, and the sacred and the secular. 

Certainly, more than two centuries have elapsed since Hegel explored the religious and political transformations that shook Europe in the aftermath of the French Revolution. However, in the last decades, several thinkers and philosophers have defended the relevance of Hegel’s religious and political philosophy. Indeed, although it has often been argued that Hegel’s religious and political thought appeared to be outdated by Marxism or by political liberalism, many philosophers now propose that it contains the conceptual resources needed to best understand the complexity of the diverse transformations that are affecting the relationship between politics and religion in the contemporary world.

The conference Hegel, Religion and Politics: Issues and Actuality is organized by the Research Center in Public Ethics and Governance at Saint Paul University (Ottawa, Ontario) and will take place on April 15th and 16th. Proposals (in either English or French) must be submitted by email to Prof. Martin Thibodeau (mthibodeau@ustpaul.ca) and Prof. Sophie Cloutier (scloutier@ustpaul.ca) before December 31, 2015. Proposals must be 300 words long and accompanied by a short CV. Selected writers will be notified by January 15th, 2016, and will be asked to submit a 30 minute-presentation by March 15th, 2016.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire