mardi 22 novembre 2016

Individu, conatus et essence chez Spinoza (S. Charles)

Conférence | Talk



(Université du Québec à Trois-Rivières)

  
Source : Wikipédia

Individu, conatus et essence chez Spinoza

Cette présentation soutiendra qu’on peut distinguer deux types d’êtres réels chez Spinoza, des « individus » au sens fort, doués d’un conatus et d’une essence, et des « individus » au sens faible, qui sont à comprendre comme les corps par agrégat. Lorsque Spinoza énonce en E III P6 que toute « chose » s’efforce de persévérer dans son être, il suppose à la fois qu’une chose a un être qui lui est propre (identité singulière), donc qu’elle est un individu, et d’autre part, qu’elle a une certaine puissance de persévérer dans cet être. Le cœur de mon propos consistera à montrer sous quelles conditions de pression extérieure et de résistance active on peut comprendre les deux sortes d’individus chez Spinoza, et je soutiendrai qu’on peut concevoir le conatus, ou le fait d’avoir une essence active, comme une propriété émergente à partir de l’état initial caractérisé par les strictes lois de la physique mécanique.


Vendredi, 2 décembre, 2016
15h00

Université d'Ottawa
Pavillon Desmarais
Salle 8161

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire